TOP 10: Les avions les plus rapides du monde

#9 – General Dynamics F-11 Aardvark (vitesse maximale : 2 655 km/h)

General Dynamics F-11 Aardvark (vitesse maximale : 2 655 km/h)

Cet avion fut le pionnier de plusieurs technologies dans la construction aéronautique. Il a même précédé les ailes à balayage variable, les moteurs postcombustion à turboréacteur et le radar haute vitesse automatisé pour le suivi de terrain à bas niveau.

L’avion d’attaque tactique supersonique à moyenne portée américain est aujourd’hui à la retraite. Cela ne l’empêche pas toutefois de détenir la neuvième place record sur la liste. Il n’a pas seulement servi comme avion d’attaque tactique.

Il a également été employé pour le bombardement nucléaire stratégique, la reconnaissance aérienne et les opérations de guerre électronique. C’est la NASA qui a rendu pratique son mécanisme d’ailes à géométrie variable qui allait influencer plus tard les aéronefs à voilure variable.

Vu l’augmentation du poids des avions dans les années 60, il était devenu nécessaire de les doter d’une meilleure capacité de décollage. Ainsi, on a dû fabriquer des ailes plus larges qui augmentaient leur puissance de décollage. Mais ces ailes ont réduit leur capacité à atteindre certaines altitudes et vitesses.

Alors, la géométrie variable allait compenser ce défaut en offrant une vitesse de pointe améliorée et une meilleure maniabilité au F-11 Aardvark.