TOP 10: Les forêts les plus mystérieuses du monde

La planète est recouverte à presque de 30% par des forêts. La plupart d’entre elles possèdent un charme ancien et naturel qui a toujours séduit les amateurs d’aventures. C’est dans les forêts que l’on fait une pause, que l’on se ressource, que l’on devient immensément conscient de son environnement.

L’ambiance est bucolique, les oiseaux gazouillent, les rayons du soleil percent la canopée. Il existe pourtant un autre genre de forêts, celles qui portent des mystères, des mythes et des légendes. Tantôt oniriques, tantôt horrifiques…

Et même si la plupart des gens aiment marcher en forêt, peu s’y aventurent lorsque la nuit tombe. Car quand la nuit est là, rien n’est plus pareil et les lieux se chargent de noirceur et de profondeur.

Certains endroits de notre monde portent en eux des vestiges d’histoires que la terre et les arbres semblent avoir retenus, et qu’ils nous retransmettent au détour d’une promenade. Gare à vous, randonneurs, car voici venir les dix forêts les plus mystérieuses du monde!

#10 – Freetown-Fall River State Forest, États-Unis

Freetown-Fall River State Forest, États-Unis

La forêt de Freetown aux États-Unis fait partie du Triangle de Bridgewater, une zone du sud-est du Massachusetts tourmentée par une activité paranormale. On y recense des voyageurs itinérants, des rencontres d’OVNIS et même des histoires intrigantes sur la présence du Yéti!

Certains pensent que l’histoire hantée de la forêt remonte à l’époque coloniale, lorsque les colons ont acheté la terre sur laquelle se trouvent les lieux de sépulture sacrés de la tribu Wampanoag. La transaction aurait maudit la région qui a depuis été le site de rituels et de meurtres cultes sataniques. Le cas le plus célèbre implique un proxénète local et le meurtre de plusieurs prostituées.

Aujourd’hui, c’est l’une des forêts les plus mystérieuses du monde et les visiteurs ont signalé des cas de mutilation animale ainsi que des restes de rituels sataniques. Certains parlent même de créatures traquant les randonneurs.