TOP 10: Les attaques de requins dans le monde

Les récits d’attaques de requins semblent toujours faire l’actualité internationale pendant les mois d’été.

La mauvaise nouvelle est que différentes espèces de requins nagent sous la surface à une distance parfois proche de la plupart des plages, ce qui signifie qu’une rencontre est possible presque partout.

La bonne nouvelle est que la grande majorité des requins sont inoffensifs, et que ceux qui ne le sont pas attaquent rarement l’homme. Certains lieux sont pourtant connus pour leurs attaques de requins à répétition…

Où se produisent les attaques de requins ?

La liste suivante répertorie les 10 localités du monde où les attaques de requins se produisent le plus fréquemment. Elle est basée sur les données du fichier international d’attaque des requins (Shark Attack File) couvrant les attaques de 2007 à 2016.

Il est important de noter qu’une attaque n’implique pas nécessairement un décès de la victime. Une « attaque » est plutôt définie comme une rencontre non provoquée entre un humain et un requin qui se termine avec des blessures plus ou moins graves, et parfois mortelles…

Cette liste est ordonnée en fonction de la fréquence des attaques sur chaque site, mais il convient de noter que l’Australie, l’Afrique du Sud et la Réunion sont actuellement les sites d’attaques de requins les plus meurtriers au monde.

#10 – Bahamas – 4 attaques – 1 mort

Bahamas - 4 attaques - 1 mort

Les Bahamas arrivent en 10ème position sur cette liste. Considérant que “Tiger Beach” est un véritable paradis pour les plongeurs, les Bahamas attirent désormais des touristes du monde entier. En conséquence, l’industrie de la plongée avec les requins a explosé…

Le décès confirmé est celui de l’avocat autrichien “Markus Groh”, qui a été blessé par un requin lors d’une expédition de plongée sous-marine avec une société de plongée controversée dirigée par “Jim Abernathy”. La société de plongée Abernathy est basée à Miami en Floride et continue de se rendre aux Bahamas pour des expéditions de requins.

#9 – Brésil – 10 attaques – 2 morts

Brésil - 10 attaques - 2 morts

Pernambouc, au Brésil, a enregistré pas moins de 57 attaques de requins dans son histoire. On en compte 10 dans tout le pays entre 2007 et 2016, ce qui fait entrer le Brésil à la 9ème place du classement sur cette période.

La dernière en date est une véritable histoire d’horreur… Elle a eu lieu à “Recife”, où la victime “Jose Ernestor da Silva” est décédée en juin 2018, tuée par un requin-tigre. Ce requin a arraché la jambe et le pénis de “da Silva”, provoquant une perte de sang inarrêtable.

La principale préoccupation concernant les attaques de Recife est que beaucoup d’entre elles sont mortelles. Sur les 57 attaques enregistrées au cours des 20 dernières années, 21 ont été fatales, soit plus d’une attaque sur trois…

Heureusement, cette tendance est en train de ralentir depuis 2007. Les plages sont toujours densément peuplées, mais la plupart des habitants savent désormais s’éloigner de l’eau.