TOP 10: Les attaques de requins dans le monde

#8 – Ile de la Réunion – 21 attaques – 7 morts

Ile de la Réunion - 21 attaques - 7 morts

La réputation de cette île française au large des côtes de l’Afrique de l’Est en ce qui concerne les attaques de requins suscite de véritables cauchemars. L’île au large de Madagascar ne mesure que 2500 kilomètres carrés et devrait en théorie constituer un paradis tropical pour les personnes cherchant à s’échapper dans ses eaux cristallines.

Cependant, sur les 21 attaques de requins entre 2007 et 2016, 17 ont eu lieu entre 2011 et 2015, dont 7 se sont avérées fatales. La dernière attaque mortelle a eu lieu en février 2017, quand le bodyboarder “Adrien Dubosc” a été attaqué par le squale à la jambe droite, et n’a pas survécu à ses blessures.

Si les attaques ne sont pas si nombreuses, c’est parce que le surf est devenu interdit sur l’île et que la baignade n’est autorisée que dans quelques lagons et zones protégées. Des mesures drastiques pour éviter le pire, sachant que le taux de mortalité des attaques à la Réunion est particulièrement élevé par rapport à la moyenne mondiale.

#7 – Caroline du Nord – 33 attaques – 0 mort

Caroline du Nord - 33 attaques - 0 mort

Bien que la température de l’eau reste légèrement plus froide que la Caroline du Sud ou la Floride, la Caroline du Nord a elle aussi sa part non négligeable d’attaques de requins. La dernière attaque mortelle de requin a eu lieu en 2001, mais les attaques non mortelles sont beaucoup plus fréquentes.

Une fille non identifiée a été mordue dans le mollet par ce que les autorités considèrent comme un requin juvénile. Les requins marqués dans le portail mondial de suivi “OCEARCH” continuent de faire la une des journaux quand ils sont repérés au large des plages de Caroline du Nord.

Au printemps, deux grands requins blancs mâles, nommés George et Bruin, ont été localisés au large de la côte de Wilmington.