TOP 10: Les objets intrigants emportés sur la lune par les astronautes

Douze astronautes ont atterri sur la Lune entre 1969 et 1972, dans le cadre des missions Apollo 11 à 17. Ils ont apporté avec eux toute une panoplie d’équipements essentiels à leur survie, mais ils ont également emporté des objets un peu moins attendus.

#10 – Une plume de faucon

Une plume de faucon

Galileo est connu, en partie, pour avoir suggéré que les objets lourds et les objets légers tombent à la même vitesse, du moins en l’absence de résistance de l’air. Malheureusement, il n’avait aucun moyen de supprimer la résistance de l’air dans ses expériences.

Il a donc fait rouler des balles sur des rampes afin de minimiser la résistance de l’air et de les maintenir à des vitesses mesurables. La Lune n’a pas d’air, et donc pas de résistance à l’air. C’est un excellent endroit pour démontrer le principe de Galileo, et l’astronaute d’Apollo 15 “David Scott” l’a justement fait.

Il a laissé tomber un marteau et une plume de la même hauteur et ils ont touché le sol en même temps. Lorsque Scott dit: « La plume se trouve être, de manière appropriée, une plume de faucon, pour notre faucon… », il fait référence à leur module lunaire nommé “Falcon” (Faucon en anglais).

Il porte ce nom parce que l’équipage avait des liens avec l’US Air Force Academy, dont la mascotte est un faucon.

#9 – Du pain et du vin pour la communion

Du pain et du vin pour la communion

À l’époque, cela n’était pas annoncé, mais Buzz Aldrin, l’astronaute d’Apollo 11, prit la Communion sur la Lune. Aldrin était alors fortement investi dans son église presbytérienne. Il a demandé à son pasteur comment il pourrait marquer l’occasion du premier débarquement humain sur la Lune.

Le pasteur a préparé une galette de communion et une petite fiole de vin, et Aldrin les a emmenés dans l’espace. Quelques minutes après avoir atterri sur la Lune, il a fait à la radio l’annonce suivante: « Ceci est le pilote LM. Je voudrais saisir cette occasion pour demander à chaque personne qui écoute, quelle que soit sa position et où qu’elle se trouve, de faire une pause un instant, de contempler les événements des dernières heures et de rendre grâce à sa manière. »

Aldrin a alors arrêté la communication radio avec la Terre. Il a retiré le pain de son emballage plastique et a versé le vin d’un autre emballage dans un petit calice que son église lui avait offert. Il lut un verset de l’évangile de Jean (qu’il avait écrit sur une carte de correspondance ), mangea le pain et but le vin.

Aldrin voulait diffuser le verset à la radio, mais la NASA lui a demandé de s’abstenir à cause d’un incident antérieur. Lorsque les astronautes d’Apollo 8 avaient lu “La Genèse” en orbitant autour de la Lune à Noël, l’agence avait fait l’objet d’un procès.

La NASA n’a cependant pas essayé de garder secrète la communion d’Aldrin: c’est noté dans leur histoire officielle. Aldrin l’a également décrit dans son livre “Return to Earth”. Cette anecdote intéressante est l’une des 10 anecdotes incroyables autour de l’expédition sur la lune que vous pouvez découvrir dans un autre de nos articles.

#8 – De la lave de l’Oregon

De la lave de l'Oregon

La NASA a formé des astronautes aux opérations de marche sur la lune et de géologie lunaire en les envoyant s’exercer dans des endroits semblables à la lune sur Terre. Bend, en Oregon, se trouvait à proximité de plusieurs de ces endroits, de sorte que les astronautes y restaient souvent.

Un journaliste local a surnommé la région « Moon Country ». En 1966, l’un des stagiaires à Bend était James Irwin. Chaque astronaute a été confié à un hôte local et Irwin a été confié à Floyd Watson, inspecteur en bâtiment de la ville.

Cinq ans plus tard, lorsque Watson apprit qu’Irwin avait été choisi pour atterrir sur la Lune avec Apollo 15, il lui écrivit pour lui demander une faveur: « Je vous envoie une petite quantité de lave du centre de l’Oregon (du lac du Diable, près de Bend) que j’espère que vous pourrez me livrer sur la Lune… J’ai cinq petits-enfants qui vous seront éternellement reconnaissants. »

Peu après le retour de l’équipage d’Apollo 15 sur la Terre, Watson reçut une lettre d’Irwin: « J’ai porté votre amas de lave sur la Lune et l’ai laissée là… » Une photo de la surface lunaire était jointe à la lettre.

Il y a une flèche dessinée à la main qui pointe vers le ruban, plus une note manuscrite qui dit: « À la lave de Floyd Watson / Oregon sur la lune! Mes meilleurs voeux / Jim Irwin. »

#7 – Morceaux de l’avion des frères Wright

Morceaux de l'avion des frères Wright

Les frères “Wright” venaient de l’Ohio. Neil Armstrong, astronaute et premier homme à poser les pieds sur la lune, était lui aussi originaire de l’Ohio.

Il a apporté plusieurs objets sur la Lune dans sa trousse de préférences personnelles (PPK), mais selon une biographie récente d’Armstrong (Premier homme: La vie de Neil A. Armstrong de James Hansen), mais c’est des morceaux de l’avion des frères Wright qu’il a emportés sur la Lune dont il était le plus fier.

Dans le cadre d’un arrangement spécial avec l’US Air Force Museum de Dayton, il a pris dans son LM [module lunaire] un morceau de bois provenant de l’hélice gauche de l’avion des frères Wright, datant de 1903, et un morceau d’étoffe en mousseline (8 x 13 pouces).

Armstrong a ramené ces pièces sur Terre et les a exposées au Mémorial national des Frères Wright, près de “Kitty Hawk”.

#6 – Des plaques d’anciens étudiants

Des plaques d'anciens étudiants

Les trois astronautes d’Apollo 15 (David Scott, Alfred Worden et James Irwin) ont étudié à l’Université du Michigan. Ils ont donc décidé de la saluer de la tête au cours de leur mission. Ils ont fondé une association d’anciens étudiants de l’Université du Michigan basée sur la Lune!

Pour preuve, ils ont laissé une petite plaque qui se lit comme suit: « L’association des anciens élèves de l’Université du Michigan: ceci certifie que le club de l’Université de Michigan sur la Lune est une unité dûment constituée de l’association des anciens élèves et jouit de tous les droits et privilèges prévus par la constitution de l’association. »

L’Université du Michigan est toujours la seule école à avoir une plaque des anciens élèves basée sur la Lune. Il y a aussi une rumeur selon laquelle un drapeau UM serait planté sur la surface de la Lune! Mais si l’équipage a bien apporté des drapeaux, seul le drapeau américain a été planté. Les autres ont tous été ramenés sur Terre.

#5 – Des marques postales

Des cartes postales

Une « marque postale » est ce que les collectionneurs de timbres appellent l’extérieur d’une enveloppe, d’une carte postale ou d’un colis. Elle a généralement une adresse et un cachet annulé. Ce sont des objets de collection. Les astronautes d’Apollo 11 ont emporté 214 marques postales (enveloppes signées par l’équipage avec un timbre-poste) sur la Lune.

Armstrong en a apporté 47, Collins 63 et Aldrin 104. Elles sont connus sous le nom de « Flown Apollo 11 Covers » (il existe également des « marques postales d’assurance» qui sont restées sur Terre au cas où l’équipage ne reviendrait pas).

Certaines marques d’Aldrin et de Collins sont apparues à la vente, mais selon la biographie de Hansen, Armstrong a gardé toutes les siennes. D’autres équipages d’Apollo ont apporté des marques postales sur la Lune, mais l’équipage d’Apollo 15 a réussi à créer un scandale.

Ils ont apporté 243 marques postales autorisées, mais ils ont également apporté 398 marques non autorisées. Les marques non autorisées ont été fournies par un collectionneur allemand du nom de Hermann Sieger, qui en a eu 100 à leur retour de la Lune.

Sieger les vendit immédiatement, même s’il avait dit aux astronautes qu’il attendrait la fin du programme Apollo. Après l’annonce de la vente “Sieger”, le Congrès posa des questions embarrassantes et la NASA prit des mesures disciplinaires.

C’était un fiasco. Aujourd’hui, une marque postale volée d’Apollo 15 peut rapporter des milliers de dollars aux enchères.

#4 – Des broches

Des broches

Certains astronautes d’Apollo ont apporté des broches sur la Lune, comme celle que l’on porte sur le devant d’un costume ou d’une robe. Certaines ont été laissées sur la lune et d’autres ont été rapportées. Les plus notables sont probablement celles qui sont restées sur la Lune.

Le patch mission Apollo 11 montre un aigle portant un rameau d’olivier jusqu’à la Lune, le rameau d’olivier étant un symbole traditionnel de la paix. Le module lunaire Apollo 11, qui a atterri sur la Lune, a été nommé “Eagle” et transportait deux astronautes, dont l’un a laissé une broche en or dessus.

L’astronaute Alan Bean a effectué son premier voyage dans l’espace pour la mission Apollo 12. Il a pris avec lui sa broche en argent d’astronaute. Peu après avoir atterri sur la Lune, Bean a écrit: « J’ai enlevé ma broche en argent, l’ai regardée une dernière fois, et je l’ai lancé de toutes mes forces… Je peux encore me rappeler comment elle a flashé au soleil puis a disparu au loin. C’était la seule étoile que j’ai jamais vue dans le ciel noir, la lumière du soleil était trop brillante à la surface de la Lune pour voir les autres. »

#3 – Une photo de famille

Une photo de famille

Les astronautes ont pris des photos sur la Lune, mais la plus célèbre est sans doute celle que l’astronaute d’Apollo 16, Charles Duke, a laissé à la surface. Il montre Duke, son épouse Dorothy et leurs deux fils, Charles et Thomas, assis sur un banc.

Le dos de la photo avait le message: « C’est la famille de l’astronaute Duke de la planète Terre. Atterri sur la lune en avril 1972. » Au-dessous de ce message se trouvaient les signatures de sa femme et de ses enfants.

La photo était emballée dans du plastique transparent et peu de temps après, Duke en prit une photo (à l’aide de l’un des appareils photo “Hasselblad” que les astronautes avaient sur la Lune). Les tirages photographiques laissés à la lumière du soleil sont rapidement détruits, même sur Terre, alors cela n’a probablement pas duré longtemps.

#2 – Deux balles de golf et un fer six

Deux balles de golf et un fer six

Alan Shepard a été le premier Américain à voyager dans l’espace. Il était également l’un des astronautes sur la Lune pour Apollo 14. Lors de la deuxième activité extra-véhiculaire (EVA), il a révélé qu’il avait apporté deux balles et un club de golf sur la Lune dans sa poche utilitaire.

Shepard a déclaré: « Malheureusement, le costume est tellement raide que je ne peux pas faire ça avec les deux mains, mais je vais essayer de frapper une balle ici. »

Le premier coup « a envoyé plus de saleté que de balle ». Le deuxième essai a déplacé la balle de quelques centimètres seulement. Le troisième essai a connu plus de réussite, envoyant la balle sur un arc court.

Ensuite, il a testé une deuxième balle et celle-ci a parcouru selon ses dires “des kilomètres et des kilomètres à n’en plus finir!”

Les balles de golf sont toujours sur la Lune, mais il a renvoyé le fer six sur Terre. Il est généralement exposé au musée USGA près de “Far Hills”, dans le New Jersey. Il existe également une réplique au musée national de l’air et de l’espace Smithsonian à “Washington, DC”.

#1 – Le disque de silicium des messages de bonne volonté

Le disque de silicium des messages de bonne volonté

L’une des choses qu’Armstrong et Aldrin étaient supposées laisser à la surface était un disque de silicium de la taille d’une pièce d’un demi-dollar américain (3,81 centimètres). Et ils ont presque oublié!

Gravé sur ce disque, le texte est écrit d’une taille microscopique. Il contient un ensemble de messages de bonne volonté de notables de 73 pays, dont la reine Elizabeth II, Indira Gandhi et le pape Paul VI . Il y a aussi une liste de dirigeants du Congrès et de la NASA.

Ce disque a été en grande partie oublié pendant presque 40 ans, mais Tahir Rahman, passionné d’histoire de l’espace, est devenu curieux et a commencé à le rechercher. Il a fini par écrire un livre entier, intitulé « Nous sommes entrés dans la paix pour tous les hommes: l’histoire non racontée du disque de silicium Apollo 11 ».

Le disque a été conçu pour durer sur la surface lunaire pendant des milliers d’années. C’est une preuve durable que, même si beaucoup de dirigeants de 1969 étaient en désaccord, ils étaient un moment unis dans l’espoir que l’humanité étendrait sa portée pour toucher un monde nouveau.


Vous aimez cet article?
Likez nous sur FB et recevez les nouveaux!