TOP 10: Les plus grands stades du monde

Non, le stade « Maracanã » au Brésil n’est pas le plus grand stade de la planète. Bien que sa capacité maximum fut de 200 000 spectateurs lors de la construction, cela fait une trentaine d’années que ce nombre a été réduit de moitié, détrônant cette arène mythique de la liste des plus grands stades du monde.

Afin d’établir un classement des enceintes sportives, la capacité maximum d’accueil a été prise en compte, c’est-à-dire le nombre de sièges ainsi que de places debout. Notez que les circuits automobiles et les hippodromes ne figurent pas dans ce top 10, car on ne peut pas vraiment qualifier ces lieux comme des stades.

En effet, un stade est avant tout une construction fermée entourée de tribunes pour les spectateurs, et de simples gradins face à un terrain sportif ne sont pas suffisants pour en faire partie. C’est pourquoi l’Indianapolis Motor Speedway n’est pas mentionné, malgré son impressionnante capacité de 400 000 personnes. Il en va de même pour l’hippodrome de Fuchu au Japon.

Maintenant que ce point est éclairci, voyons ce que nous allons étudier. Dans ce top 10, vous allez découvrir:

– sur quelle pelouse de légende Diego Maradona a marqué le but du siècle
– quelle immense enceinte sportive est aujourd’hui à l’abandon
– quel stade de football est le préféré des Américains
– quel stade peut accueillir l’équivalent de la population de la ville de Lille
– où se trouve le plus grand stade du monde

Alors sans plus attendre, voici le classement !

#10 – Le AT&T Stadium d’Arlington, USA

Le AT&T Stadium d'Arlington, USA

Situé dans la banlieue de Dallas au Texas, ce stade de 80 000 sièges peut accueillir jusqu’à 105 000 personnes à l’occasion de grands événements, comme la finale du Super Bowl. Doté d’un écran géant hors norme, le AT&T Stadium est le plus grand stade climatisé du monde !

Cette luxueuse enceinte sportive dispose également de 200 suites et de plateformes pour faire la fête. C’est en 2006 que le chantier du AT&T Stadium commence, avec pour ambition de remplacer l’ancien stade, devenu trop vétuste.

Inauguré trois ans plus tard par un concert de country réunissant 60 000 fans, le stade d’Arlington prend le nom de « Cowboys Stadium » en devenant la résidence de l’équipe des Cowboys de Dallas. Ce n’est qu’en 2013 qu’il change officiellement de nom, suite à la signature d’un contrat avec le géant américain de la téléphonie mobile, AT&T.

#9 – Le Kyle Field de l’Université A&M du Texas, USA

Le Kyle Field de l'Université A&M du Texas, USA

En 1904, des gradins en bois sont édifiés sur le site du « Kyle Field », dans une petite ville du Texas, pour permettre à 500 spectateurs d’assister à un match de football américain. Aujourd’hui, l’immense stade qui se dresse autour de la pelouse naturelle peut accueillir 106 511 fans de sport !

Situé à College Station, dans l’enceinte du campus de l’Université A&M du Texas, le Kyle Field est le stade où évolue l’équipe universitaire des « Aggies » depuis 1929. L’arène est surnommée « The Home of the 12th Man » (la maison du 12ème homme) en raison de la ferveur des supporters.

Depuis 1931, les Aggies du Texas ont adopté un chien pour mascotte, qu’ils nomment « Reveille ». Aujourd’hui, Miss Rev est le neuvième chien à endosser ce rôle. Les huit mascottes disparues reposent dans un cimetière au nord du stade, d’où elles peuvent surveiller le score de chaque match.

#8 – L’Ohio Stadium à Colombus, USA

L'Ohio Stadium à Colombus, USA

Inauguré en 1922, l’Ohio Stadium est une gigantesque enceinte consacrée au football américain. Résidence des Buckeyes de l’Université d’État de l’Ohio depuis sa construction, il est surnommé « Horseshoe », en raison de sa forme particulière en fer à cheval.

Depuis les derniers aménagements réalisés en 2014, la capacité du stade a été portée à 104 944 sièges. À cette occasion, des installations lumineuses permanentes ont été intégrées à l’intérieur de l’arène, pour permettre la tenue de matchs de nuit.

L’Ohio Stadium accueille également d’autres événements sportifs et culturels. Des artistes grandioses ont foulé la pelouse artificelle du Fer à Cheval ces trente dernières années: Pink Floyd, les Rolling Stones, Metallica, Elton John, Beyoncé…

Un record d’affluence a été atteint le 26 novembre 2016, lorsque 110 045 fans se sont réunis au sein de l’Ohio Stadium pour assister à la rencontre opposant les Buckeyes d’Ohio State à l’équipe du Michigan.

#7 – Le Stade Azteca de Mexico

Le Stade Azteca de Mexico

Lieu mythique du football, le Stade Azteca se dresse au centre de la capitale mexicaine, à presque 2200 mètres d’altitude. Une légende urbaine raconte que, lors de sa construction, les ouvriers qui tombaient dans le béton étaient abandonnés pour gagner du temps !

Grâce à sa capacité de plus de 105 000 places, le Stade Azteca a accueilli de nombreux événements internationaux, comme les Jeux olympiques et la Coupe du monde de la FIFA. Depuis 2016, les Séries internationales de la NFL (football américain) se jouent dans cette arène de légende.

En 1993, Michael Jackson y a réuni 100 000 fans à cinq reprises, à l’occasion de son célèbre « Dangerous World Tour ». Stade béni des dieux, le pape Jean-Paul II y célébra une messe lors de sa venue.

C’est aussi sur la pelouse du Stade Azteca de Mexico que se déroulèrent deux événements historiques du football: le match du siècle, demi-finale de la Coupe du Monde 1970 entre l’Allemagne et l’Italie, mais aussi le but du siècle, marqué par Diego Maradona en quart de finale de la Coupe du monde 1986 contre l’Angleterre.

#6 – Le Beaver Stadium de l’Université d’État de Pennsylvanie, USA

Le Beaver Stadium de l'Université d'État de Pennsylvanie, USA

L’un des plus vieux stades de football américain des États-Unis est aussi l’un des plus grands. En effet, le Beaver Stadium de Pennsylvanie pouvait accueillir 30 000 spectateurs dès 1909. Il fut ensuite agrandi pour être inauguré à nouveau en 1960. Depuis, les rénovations successives ont porté sa capacité à un total de 107 282 sièges.

Mais le 29 septembre 2018, ce sont 110 889 supporters qui se sont pressés dans l’enceinte de ce monument du sport américain pour assister à la défaite de l’équipe résidente, les Penn State Nittany Lions, contre celle des Buckeyes d’Ohio State.

Premier stade sportif à figurer intégralement dans Google Street View, le Beaver Stadium de Pennsylvanie est aussi le stade préféré des Américains selon un sondage réalisé par USA Today en 2016.

#5 – Le Michigan Stadium à Ann Arbor, USA

Le Michigan Stadium à Ann Arbor, USA

Situé non loin de Détroit, le Michigan Stadium est le plus grand stade du monde consacré au football américain. Depuis 1927, l’équipe de l’Université du Michigan, les Wolverines, évolue sur la pelouse du stade que l’on surnomme « The Big House », en raison de sa taille colossale.

La capacité officielle de 107 601 sièges est régulièrement dépassée. Le 7 septembre 2013, c’est l’équivalent de la population entière de la ville d’Ann Arbor, où se situe le Michigan Stadium, qui pénètre dans l’enceinte du stade, soit 115 109 spectateurs. Ce jour-là, l’équipe résidente offre la victoire à ses supporters, face à celle du « Fighting Irish » de Notre Dame.

Le stade possède le record unique du plus haut taux d’occupation des sièges de plus de 100 000 spectateurs pour tous les matches de football à domicile depuis 1975. Plus de 200 matchs de football à domicile avec une telle affluence ont été joués jusqu’à présent.

Le stade de l’Université du Michigan accueillit même « The King » en personne, Elvis Presley, pour un concert mythique le 25 avril 1977.

#4 – Le Stade national Bukit Jalil, en Malaisie

Le Stade national Bukit Jalil, en Malaisie

Entièrement bâti pour accueillir les Jeux du Commonwealth en 1998, le stade Bukit Jalil est une enceinte polyvalente située au sud de Kuala Lumpur, la capitale historique de la Malaisie, dans le sud-est asiatique.

Aujourd’hui, sa capacité est de 87 411 sièges et 12 000 places debout, ce qui fait du Bukit Jalil le stade le plus grand de toute l’Asie. Mais les rénovations actuellement en cours augmenteront ce volume à un total de 110 000 personnes !

Par ailleurs, ce chantier de 350 millions de dollars US permettra d’ajouter au gigantesque complexe sportif un toit rétractable, un système de climatisation, et de nouvelles installations de confort pour le public.

Stade national des Tigres Malais, l’équipe de la Fédération de Malaisie de football, le Bukit Jalil hébergera les qualifications de la Coupe du monde de la FIFA 2022.

#3 – Le Stade de Salt Lake, en Inde

Le Stade de Salt Lake, en Inde

Ce stade a été construit à l’origine en 1984 et rénové récemment en 2011. La capacité d’accueil est améliorée pour accueillir 120 000 spectateurs. C’est le deuxième plus grand stade de football au monde et le plus grand d’Inde.

En 1997, plus de 137 000 spectateurs ont regardé le match de football de la Coupe de la Fédération en demi-finale entre Mohun Bagan et les équipes du Bengale oriental. Depuis sa création, le stade est devenu populaire pour accueillir plusieurs ligues de football, matchs nationaux et internationaux, y compris la Coupe du Monde de la FIFA en 1986.

Outre les matchs de football, le stade est également utilisé comme scène pour des événements musicaux et culturels. Ce stade gigantesque construit sur 3 étages a la particularité de disposer d’un éclairage périphérique impressionnant qui met encore plus en avant l’immensité de l’endroit.

#2 – Le Stade du Premier-Mai à Pyongyang, en Corée du Nord

Le Stade du Premier-Mai à Pyongyang, en Corée du Nord

L’un des plus grands stades du monde se trouve dans la capitale nord-coréenne, au milieu du célèbre fleuve Taedong. Le stade polyvalent du Premier-Mai est également surnommé « Stade de Rungnado », en référence au nom de l’île sur lequel il est juché.

D’une capacité de 150 000 places, le complexe du Premier-Mai peut contenir jusqu’à 190 000 spectateurs. Cette affluence record ne se produit que lors de grandes occasions, comme l’Arirang, festival de gymnastique de masse, ou le « Collision in Korea », célèbre spectacle de catch.

Occupant une surface totale de 207 000 m², le stade du Premier-Mai est une luxueuse arène ovale dotée de suites, d’une piscine intérieure et de saunas. Les tribunes, déployées sur huit étages, sont recouvertes de seize arches blanches. Cette architecture particulière donne à l’enceinte la forme d’une fleur de magnolia, emblème du pays.

#1 – Le Stade de Strahov à Prague, en République tchèque

Le Stade de Strahov à Prague, en République tchèque

Parmi les plus grands stades du monde, celui-ci est sans doute le plus étrange. Construit en 1926, d’abord en bois, il fut rapidement doté de gradins en béton, puis agrandi jusqu’à occuper la surface de neuf terrains de foot, soit 63 500 m². Les tribunes de ce stade hors norme peuvent accueillir jusqu’à 220 000 personnes !

Initialement voué à servir de terrain d’entraînement pour le Sokol, société de gymnastique tchécoslovaque organisant des chorégraphies de masse, puis récupéré par le régime communiste, le Stade de Strahov accueille aujourd’hui les entraînements occasionnels du Sparta de Prague.

Depuis 1990, des artistes internationaux foulent également la pelouse du Strahov pour des concerts d’exception: les Rolling Stones, Pink Floyd, U2, AC/DC, entre autres…

Monument culturel de la ville de Prague, le Stade de Strahov pourrait néanmoins être défiguré par l’un des nombreux projets de reconversion en cours. C’est pourquoi, si vous souhaitez profiter de cette visite atypique, il est temps de réserver votre voyage !


Vous aimerez aussi:

TOP 10: Les aéroports les plus grands du monde

TOP 10: Les aéroports les plus grands du monde

Si vous avez l'habitude de voyager par voie aérienne, que ce soit pour tourisme ou affaire, vous avez peut-être déjà...
Lire la suite

TOP 10: Les toboggans les plus incroyables du monde

TOP 10: Les toboggans les plus incroyables du monde

Introduits à la fin des années 1940 aux États-Unis, les parcs aquatiques rencontrent de plus en plus de succès, notamment...
Lire la suite