TOP 10: Anecdotes incroyables autour du premier atterrissage sur la lune

Apollo 11 a été le premier vol spatial à poser un homme sur la Lune. L’équipage comprenait Neil Armstrong et Edwin « Buzz » Aldrin, qui sont devenus les premiers hommes à marcher sur la Lune. Ce sont des faits connus de tout le monde aujourd’hui, bien inscrits dans les livres d’histoire.

Cependant, il y a des anecdotes incroyables que personne ne nous a jamais racontés à propos d’Apollo 11. On peut penser par exemple à la lourde “bureaucratie” imposée aux membres d’équipage pour ramener les roches de la Lune sur Terre, ou encore aux actions de Neil Armstrong sur la Lune qui pourrait gêner les défenseurs de l’environnement aujourd’hui.

#10 – L’équipage a rempli les formulaires de douane américains à son retour

L’équipage a rempli les formulaires de douane américains à son retour

Les douaniers américains ont obligé les astronautes d’Apollo 11 – Neil Armstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins – à remplir un formulaire pour importer des roches et de la poussière lunaires aux États-Unis le 24 juillet 1969, le jour même où ils ont atterri dans l’océan Pacifique autour de Hawaii.

La route du vol a été répertoriée comme partant de “Cap Kennedy” en Floride et terminant à Honolulu (Hawaï), avec au passage une “escale” évidente sur la Lune! L’équipage d’Apollo 11 a déclaré sa cargaison comme « des échantillons de roche et de poussière de lune ».

Les autorités douanières n’étant pas en mesure de déterminer si les astronautes étaient malades, la section censée énumérer toutes les maladies possibles mentionna simplement « à déterminer ».

#9 – Neil Armstrong a jeté des ordures sur la lune

Neil Armstrong a jeté des ordures sur la lune

Buzz Aldrin et Neil Armstrong sont restés dans le module lunaire pendant plusieurs minutes après avoir atterri sur la Lune. Pendant ce temps, Aldrin a passé un sac de déchets rempli d’emballages et de récipients contenant des déjections à Armstrong, qui l’a laissé tomber sur la surface de la Lune lorsqu’il est descendu du module lunaire.

La première photo de la Lune qu’il a prise montre clairement le sac de déchets. Les astronautes ont largué encore plus de déchets et d’outils pour créer un espace de rangement pour les roches et la poussière qu’ils ont extraites de la Lune.

La plupart des outils étaient encore fonctionnels et certains étaient même essentiels au succès de l’expédition. Ils comprenaient des échelles, des marteaux et un réflecteur laser utilisé pour mesurer la distance entre la Terre et la Lune.

Les deux hommes ont également laissé l’appareil d’atterrissage du module lunaire qui n’était utile que pour atterrir. Ils ont tout simplement ajouté une plaque et en ont fait un monument. La plaque porte la mention suivante: « Les hommes de la planète Terre ont posé les pieds sur la Lune. En Juillet 1969, nous sommes venus en paix pour toute l’humanité. »

La corbeille, les outils et une partie du module lunaire sont toujours sur la Lune.

#8 – Le président Nixon a préparé un discours au cas où les astronautes ne pourraient pas revenir

Le président Nixon a préparé un discours au cas où les astronautes ne pourraient pas revenir

Le président Richard Nixon a préparé un discours au cas où l’équipage d’Apollo 11 ne reviendrait jamais, en particulier si Neil Armstrong et Buzz Aldrin restaient coincés sur la Lune. La NASA avait confiance dans le vaisseau spatial Apollo 11 mais pas dans le module lunaire.

Elle craignait que le module lunaire ne décolle pas ou arrête de fonctionner à mi-chemin et finisse par s’écraser sur la Lune. La NASA craignait également qu’il ne se rattache pas au module de commande censé le ramener avec l’équipage sur Terre.

Selon toutes les éventualités possible, les hommes pouvaient mourir sur le coup, mourir de faim ou se suicider. Le discours était donc une idée de la NASA.

Il a été transmis au rédacteur de discours officiel de Nixon, William Safire, par l’intermédiaire de Frank Borman, astronaute et agent de liaison de la NASA avec la Maison Blanche, un mois avant que Armstrong et Aldrin ne se promènent sur la Lune.

Ils étaient encore sur Terre à l’époque. Safire a écrit le discours lui-même. Avant de le lire, Nixon aurait contacté les femmes des astronautes et les aurait informées de la situation.

Il se serait alors adressé à la nation et aurait commencé son discours par la ligne suivante: « Le destin a ordonné que les hommes qui sont allés sur la Lune explorer en paix restent sur la Lune pour se reposer en paix. »

#7 – Il n’y a qu’une photo complète du corps de Neil Armstrong marchant sur la lune

Il n’y a qu’une photo complète du corps de Neil Armstrong marchant sur la lune

Neil Armstrong est le visage que le monde retient de l’atterrissage d’Apollo 11 sur la Lune. Cependant, la plupart des photos prises au cours de l’expédition étaient celles de Buzz Aldrin. Armstrong était celui qui manipulait l’appareil photo principal et il s’en servait pour prendre des photos d’Aldrin.

Aldrin avait aussi un appareil photo, mais on lui avait dit de filmer d’autres objets. La meilleure image que nous avons de Neil Armstrong ne le montre pas clairement. Il faisait quelque chose près du module lunaire, le dos tourné à la caméra.

Le drapeau américain était à l’extrême gauche. Lui et le module lunaire étaient à l’extrême droite. Il n’y a aucune image du visage d’Armstrong alors qu’il marchait sur la Lune. Cependant, Armstrong est apparu sur une photo de Buzz Aldrin qu’il a prise (photo ci-dessus).

La réflexion d’Armstrong était visible sur la visière d’Aldrin…

#6 – Le troisième astronaute d’Apollo n’a jamais atterri ou marché sur la lune

Le troisième astronaute d’Apollo n’a jamais atterri ou marché sur la lune

Nous avons mentionné précédemment que le président Nixon avait préparé un discours au cas où le module lunaire de Neil Armstrong et Buzz Aldrin se briserait, ne décollerait pas, ou ne se rattacherait pas au module de commande pour le retour sur Terre.

Le module de commande était en orbite autour de la Lune alors que le module lunaire était sur la Lune. Michael Collins, troisième astronaute, se trouvait à l’intérieur du module de commande. Collins n’a pas atterri sur la Lune parce que quelqu’un devait justement contrôler ce module de commande.

Alors qu’Armstrong et Aldrin prenaient des photos, jetaient des détritus et rassemblaient des échantillons de sol et de roches, Collins prenait des photos de la Lune (dont celle affichée ci-dessus). Il est resté à l’intérieur du module de commande seul pendant plus de 20 heures.

Il serait revenu seul sur la terre si Aldrin et Armstrong s’étaient retrouvés coincés sur la Lune. C’est pourquoi son nom était absent du discours qui aurait informé le monde de la mort d’Aldrin et d’Armstrong.

La possibilité de laisser les autres astronautes sur la Lune a lourdement pesé sur Collins. En fait, cela le préoccupait depuis au moins 6 mois. En orbite autour de la Lune, il a écrit que cela le hanterait toute sa vie si cela se produisait.

#5 – Neil Armstrong a déclaré que sa célèbre citation avait été mal citée

Neil Armstrong a déclaré que sa célèbre citation avait été mal citée

Neil Armstrong a t’il dit: « C’est un petit pas pour l’homme, un pas de géant pour l’humanité » ou « C’est un petit pas pour un homme, un pas de géant pour l’humanité » ? La différence entre les deux réside dans la présence de « un » entre « pour » et « homme ».

Nous utilisons généralement la citation avec un “l” apostrophe même si Armstrong a insisté pour qu’il ajoute un « un ». Cela semble futile, mais la présence ou l’absence de « un » change le sens de la citation. « Homme » fait référence à l’humanité quand on dit “l’homme”, alors qu’il fait référence à Neil Armstrong quand on utilise le « un ».

Le silence du « un » a été imputé à la radio bruyante et à l’accent d’Armstrong. Les gens avec cet accent d’Amérique du nord-ouest raccourcissent généralement leur « un » et le prononcent avec le mot qui le précède.

Évidemment, il s’agit ici d’une traduction française. La phrase originale qui aurait été prononcée par Armstrong est: “That’s one small step for a man, one giant leap for mankind”. C’est le “a” entre “for” et “man” qui fait débat.

#4 – Le fabricant du drapeau américain planté sur la lune est contesté

Le fabricant du drapeau américain planté sur la lune est contesté

Deux entreprises prétendent être le fabricant du drapeau américain que Neil Armstrong et Buzz Aldrin ont planté sur la Lune. Deux autres entreprises affirment avoir fourni à ces deux entreprises le tissu de nylon utilisé pour le drapeau.

La NASA elle-même n’en parle pas, et on ne sait même pas si elle connaît la vérité. Elle a une fois laissé entendre que le drapeau avait été acheté à “Sears”. Dans ce cas, le drapeau aurait été fabriqué par “Annin”, qui fournissait à l’époque les drapeaux américains à Sears.

Cependant, Jack Kinzler, ingénieur de la NASA, a écrit que le drapeau avait été acheté sur un catalogue gouvernemental. Si c’était vrai, il aurait donc été acheté à “Valley Forge”, qui fournissait le gouvernement à l’époque.

“Annin” et “Valley Forge” auraient acheté le tissu en nylon de leurs drapeaux à l’usine numéro 2 de “Burlington Industrial Fabrics” à Rhodhiss, en Caroline du Nord. Cependant, l’entreprise textile “Glen Raven” affirme avoir fourni à “Annin” et “Valley Forge” à l’époque des tissus en nylon provenant de son usine de Burnsville.

On pourrait croire que l’origine du drapeau n’a pas beaucoup d’intérêt, et effectivement pour beaucoup de monde aujourd’hui c’est bien le cas, mais il faut comprendre que tout ce qui pouvait être rattaché à cet évènement historique avait à l’époque une valeur inestimable.

En tout cas, si le fabricant du drapeau est contesté, c’est surtout l’histoire du “drapeau qui flotte sur une Lune sans air” qui a fait parler d’elle. Les théoriciens du complot ont utilisé cet arguments comme une des preuves que l’homme n’a pas marché sur la lune, mais une explication a été donnée par la NASA.

#3 – L’équipage n’a pas pu obtenir d’assurance-vie, mais a trouvé un autre moyen

L’équipage n’a pas pu obtenir d’assurance vie, mais a trouvé le moyen de le contourner

Comme nous l’avons mentionné plus tôt, l’équipage d’Apollo 11 était confronté à la possibilité de ne pas revenir de la Lune. Les astronautes auraient souscrit une assurance-vie, mais son prix était incroyablement cher.

L’équipage d’Apollo 11 a donc signé des autographes que ses familles pourraient vendre après leur mort s’ils devaient ne pas revenir vivants. En effet, les astronautes d’Apollo 11 étaient célèbres bien avant de quitter la Terre, et ils avaient beaucoup de fans qui demandaient des autographes.

En fait, les équipiers ont signé des milliers d’autographes après leur mission, que certains de leurs fans ont vendus pour des sommes considérables. Les enveloppes signées par les astronautes et portant le cachet de la poste avec des dates précédents l’expédition sur la Lune auraient valu une fortune si l’un des membres de l’équipage était décédé dans l’espace.

#2 – Buzz Aldrin a pris la première sainte communion sur la lune

Buzz Aldrin a pris la première sainte communion sur la lune

Buzz Aldrin et Neil Armstrong sont restés dans le module lunaire pendant un certain temps après l’atterrissage. Ils se sont reposés et ont préparé des déchets à jeter sur la Lune. Aldrin a également profité de l’occasion pour prendre la première communion sur la lune.

Pendant qu’ils attendaient, Aldrin a appelé Houston par radio et a demandé un moment de silence. Il a demandé aux auditeurs de penser au débarquement de la Lune « et de rendre grâces à sa manière. »

Il a ensuite versé du vin sur un morceau de pain et l’a mangé pendant que Armstrong regardait. Cela a également marqué la première fois que quelqu’un mangeait sur la Lune. La NASA s’inquiétait de l’observation par les astronautes d’activités religieuses lors de missions spatiales.

L’agence avait en effet été poursuivie après que l’équipage d’Apollo 8 eut lu le “Livre de la Genèse” alors qu’il gravitait autour de la Lune le 25 décembre 1968 (Les astronautes d’Apollo 8 ont été les premiers humains à orbiter sur la Lune).

La NASA n’était pas prête pour un autre procès. On a dit à Aldrin qu’il pouvait prendre la Sainte Communion sur la Lune mais qu’il devait la rendre « plus générale ». Aujourd’hui, des fidèles à l’église presbytérienne de Webster, où Aldrin se rendait à l’époque, célèbrent le “Dimanche de Communion Lunaire” à la mémoire de l’événement.

#1 – L’équipage a été mis en quarantaine à son retour sur Terre

L’équipage a été mis en quarantaine à son retour sur Terre

Aujourd’hui, les astronautes quittent leur vaisseau spatial et se mêlent aux gens immédiatement après leur atterrissage. Ce n’était pas le cas à l’époque d’Apollo 11. Après leur mission sur la Lune, les astronautes d’Apollo 11 ont été mis en quarantaine pendant trois semaines avant d’être autorisés à se mêler à d’autres personnes.

C’était une mesure de précaution. La NASA ne savait pas si la Lune contenait des microorganismes mortels. Elle a donc recommandé que les astronautes soient mis en quarantaine, que des échantillons de lune et des combinaisons spatiales (entre autres) soient examinés pour détecter la présence de micro-organismes, et que l’équipage soit surveillé pour détecter de nouvelles infections.

Les équipages d’Apollo 12 et 14 ont également été mis en quarantaine. Cependant, la NASA a cessé de le faire au moment où Apollo 15 a atterri, car elle avait déjà été confirmé que la Lune était stérile dans les zones explorées.


Vous aimez cet article?
Likez nous sur FB et recevez les nouveaux!


TOP 10: Anecdotes incroyables autour du premier atterrissage sur la lune
5 (100%) 15 votes