TOP 10 : Les plus grands mystères non résolus de l’histoire

L’histoire recèle un nombre considérable de mystères, dont une grande partie demeure non élucidée à ce jour. Bien sûr, on sait aujourd’hui que la Papesse Jeanne n’a jamais réellement existé, et que le Chevalier d’Éon était bien un homme. Mais l’histoire de France cache bien d’autres secrets à révéler.

Partout dans le monde, des énigmes non résolues jalonnent l’histoire de l’humanité. Ce top 10 des plus grands mystères ayant jamais existé vous révèle quelle Merveille du monde antique reste introuvable sur le site de Babylone, mais aussi quelle guerre légendaire questionne encore les historiens de toute la planète.

Savez-vous quelle reine illustre fait l’objet des plus intenses recherches pour retrouver sa sépulture, qui est peut-être sur le point d’être découverte ?

Si vous n’êtes pas effrayé par les créatures féroces jamais identifiées, si les miracles inexpliqués et les cartes mystérieuses vous fascinent, et enfin si vous souhaitez tenter de percer le secret du trésor des Templiers, parcourez dès maintenant ce top 10 des plus grands mystères non résolus de l’histoire.

#10 – Les jardins suspendus de Babylone

Les jardins suspendus de Babylone

Parmi les Sept Merveilles du monde antique, les jardins suspendus de Babylone figurent parmi les plus légendaires. En effet, si l’on en trouve des traces écrites dans la littérature depuis plus de deux mille ans, l’emplacement des jardins reste introuvable sur le site de Babylone, en Irak.

Pourtant, des fouilles archéologiques ont permis de mettre au jour les ruines de monuments célèbres, tels que la Tour de Babel, la porte d’Ishtar, et les grandes murailles de la ville. Selon la légende, les jardins auraient été construits vers le VIe siècle avant notre ère, sous l’ordre de Nabuchodonosor II. Ils auraient disparus avec le déclin de la ville, puis son abandon.

Alors, les célèbres jardins suspendus ont-ils réellement existé ? L’historien Hérodote, qui a visité et décrit la ville de Babylone, n’en fait jamais mention. Néanmoins, à 350 km de là, sur le site de Ninive, des indices tendent à prouver que la ville antique possédait des jardins royaux en terrasse.

Se peut-il que les mystérieux vestiges de Ninive soient en fait les jardins suspendus de la légende ?