TOP 10: Les plantes les plus toxiques du monde

#9 – Snakeroot blanc (Ageratina altissima)

Snakeroot blanc (Ageratina altissima)

On pense que l’Ageratina Altissima est responsable de la mort de la mère du président américain Abraham Lincoln. Elle est morte de ce que l’on a appelé le « mal du lait », qui s’est manifesté en buvant du lait contaminé par des toxines provenant de plantes consommées par les vaches.

Au début du XIXème siècle, des milliers de colons européens sont morts dans le Midwest américain. Ce n’est que lorsqu’une femme du nom d’Anna Bixby a appris les propriétés toxiques de la plante par une vieille dame amérindienne que la cause de tous ces décès a été découverte.

La cause de la toxicité est un type d’alcool, le trémétol, qui tire son nom des tremblements qu’il provoque chez les personnes empoisonnées. Il s’ensuit des vomissements violents, un délire, une soif intense et finalement la mort.

Le nom de racine de serpent, traduction littérale de « Snakeroot », vient du fait qu’elle peut être utilisée comme traitement lorsqu’elle est appliquée sur des morsures de serpent.